GINETTE EN THAILANDE #2: LES RUINES

Après la capitale, je me suis dit qu’il était temps que je vous vende un peu du rêve avec mon voyage en Thaïlande! Parce que – hein- faut pas croire, mais je me suis fait tous les cailloux en ruine du pays, ou presque.

Les lieux les plus connus sont Ayutthaya, l’ancienne capitale de la Thailande, Sukothai la première capitale du royaume de Siam (ancien nom pour la Thaïlande), la ville des singes Lopburi.

Mieux qu’un long discours, les photos!

Ayutthaya

Capitale du royaume pendant près de 5 siècles, et résidence d’été de la famille royale, la ville est une pépite de verdure et de calme après Bangkok. On commence la visite par le palais d’été (sujet sans doute d’un autre article!), au style très occidental (vous avez déjà visité l’Angleterre sous 35 degrés vous???), ensuite il faut visiter les sites en ruine. Il y a plusieurs sites, parfois distants de quelques km – qu’il est possible de parcourir à dos d’éléphant (je vous avoue que la voiture climatisée m’allait très bien!).

20160821_143645

20160821_145056

img_1530

img_1535

img_1548

img_1556

img_1557

img_1558

img_1581

 

Ayutthaya

Sukothai

Sukothai est la première capitale du royaume de Siam, près de Chiang Mai. Elle mit un terme à la domination Khmer sur la Thaïlande. L’endroit est classé au patrimoine mondial de l’Unesco, et vaut franchement le détour! C’est bucolique, et le parc se parcourt à vélo!

Alors pas de pot cette fois ci, il a pas fait top top beau, même si on a quand même crevé de chaud – faut pas déconner.

img_1815

Le roi Siam Ramkhamhaeng

img_1823

img_1834

img_1843

img_1848

img_1849

img_1851

Sukothai

Lopburi

La ville des singes! A quelques heures de Bangkok, sur la route de Chiang Mai. Il y a quelques ruines restaurées au centre de la vieille ville, mais la prolifération des singes rend l’endroit sale et miséreux. Enfin l’endroit vaut le détour 1-pour se faire attaquer par des petits macaques sauvages, 2- si vous passez par là.

img_1661

img_1669

Lopburi

Chiang Mai

La ville des cafés bobos n’est pas certes pas reconnues pour ses ruines, mais il y a quelques cailloux à dénicher ici et là!

D’ailleurs, un café – le Clay Studio Coffee– propose des sculptures Khmers en terre cuite rouge. Aussitôt à l’intérieur vous avez l’impression d’être dans un endroit à part, au calme, verdoyant – tout en dégustant un thé glacé!

img_1893

img_1894

img_1895

Clay Studio Coffee Chiang Mai

Bien caché au coeur de la vieille ville, le temple Wat Chedi Luang Worawihan révèle derrière la construction moderne les vestiges de son passé.

Wat Chedi Luang Worawihan

Wat Chedi Luang Worawihan

 

Malheureusement les Thaïlandais valorisent peu leur patrimoine culturel antique, même si les temps anciens continuent d’être vénérés. Ils aiment la modernité et n’hésitent pas à détruire les vieilles bâtisses au profit d’immeubles ou tempes neufs… Heureusement l’action de l’Unesco et les nombreux touristes permettent la conservation de nombreux sites magnifiques!

Laisser un commentaire