LE MARDI C’EST PHOTO AVEC MARCEL #2

#2 Les modes c’est tendance.

Bon ça y est, vous vous êtes enfin décidées à franchir le pas après avoir lu le premier article sur les zappareils photos et vous voilà enfin devenue une Gigine avec de quoi épater vos amis! Parfait.

Il ne reste plus qu’à comprendre ce que les symboles représentent pour choisir le bon mode au bon moment.

Petit tour de la roulette des modes et tendances!

I/ Le mode automatique (pour les flemmardes!)

Comme son nom l’indique il s’agit là du mode le plus simple : en effet, quelque soit votre appareil photo, c’est lui et lui seul qui fait le boulot! Enfin pas tout à fait, vous devez quand même cadrer et appuyer sur le déclencheur. Il n’empêche qu’il gèrera pour vous, l’exposition, l’ouverture de votre focal ainsi que les ISO.

Ce mode est pratique quand vous ne voulez pas perdre du temps mais n’oubliez pas : ce mode est l’ennemi de la Gigine photographe! (Autant reprendre son téléphone portable et mettre un filtre Instagram)

Il existe plusieurs pictogrammes représentant ce mode :

Mode auto

II/ LE MODE P (POUR LES MOINS FLEMMARDS!)

Le mode P reprend exactement les même caractéristiques que le mode Automatique à un détail prêt : Les ISO. Vous avez la possibilité de régler la sensibilité de votre appareil photo en choisissant les ISO. En fonction de votre choix, votre appareil photo adaptera alors la vitesse d’ouverture et le diaphragme nécessaire à la bonne exposition de votre photo.

On commence à devenir une Gigine qui gère son appareil photo (à petite échelle bien sur!) et qui cherche la meilleure sensibilité en fonction de la scène à photographier.

Le pictogramme est le même pour tous, assez pratique pour s’en rappeler non?

Mode P

III / LE MODE TV (OU MODE S)

Ici rien à voir avec votre télévision mais bien de vitesse. Ce mode TV (pour «TIME VALUE» ou plus souvent S pour «SPORT») vous permet de contrôler la vitesse de votre obturateur et ainsi choisir de figer quelqu’un entrain de sauter ou à l’inverse, faire une pause longue de plusieurs secondes pour faire des photos de nuit (et même du light-painting si on est créatif!). Une fois votre choix effectué, votre appareil photo s’adaptera en choisissant uniquement le diaphragme de votre objectif. Vous choisissez aussi les ISO, il faut donc faire quelques essais pour avoir une photo bien exposée.

A ce niveau, vous êtes une Gigine qui décide de l’effet «du temps» de votre photo : à vous les sportifs même rapides ou l’éclairage d’une ville en pleine nuit d’hiver. La vitesse d’ouverture a un impact direct sur la quantité de lumière que votre capteur va pouvoir absorber. Les vitesses s’expriment en secondes, on peux donc avoir 30s ou beaucoup plus rapide 1/6000ième de secondes.

Le pictogramme peut être un S ou TV

Mode TV Mode S

IV/ LE MODE AV (OU MODE A)

Ce mode est très utile pour contrôler votre diaphragme ou autrement dit : vous gérez le flou de votre photo! AV signifie «APERTURE VALUE» (ou juste A pour «aperture»), vous allez donc décider d’isoler votre sujet en choisissant un nombre F petit (on parle d’une GRANDE ouverture – f1,8 par exemple) pour avoir un maximum de flou derrière lui.

Plus le chiffre est petit, plus il y a de flou, mais plus il y a de lumière aussi qui rentre dans votre capteur. Votre appareil photo adaptera alors la vitesse d’obturateur (vu au dessus!) pour que votre photo soit correctement exposée. A l’inverse, plus le chiffre F est grand (on parle d’une PETITE ouverture – f16 par exemple), moins il y a de flou et moins il y a de lumière qui rentre dans votre capteur. Vous pourrez shooter des paysages sans avoir de flou, ou très peu. Ici aussi vous gérez les ISO (et oh, faut bien bosser un peu hein!)

Ce mode est parfait pour les Gigines qui voudront jouer les artistes photographes avec des gros plans plein de flou ou pour les Gigines baroudeuses qui prendront les horizons de la planète!

Mode AV II

V/ Le mode MANUEL (LA DÉBROUILLE TOTAL!)

Pas besoin de dessin, ici vous contrôlez tout! De l’ouverture de votre diaphragme (les f1,8 et autres…) en passant par les ISO (de 50 à parfois 400000!) et la vitesse de l’obturateur (de plusieurs minutes à 1/8000 ième de secondes parfois). Ce mode est bien pratique pour vous exprimer pleinement mais elle a des contraintes si vous n’êtes pas familière au trio ouverture/ISO/vitesse et vous ne serez pas rapide pour shooter l’instant présent. Cependant une fois ce mode maitrisé vous pouvez faire ce que vous voulez avec n’importe quel appareil photo.

Rassurez vous, ce n’est pas forcément un mode «professionnel», beaucoup de personne shootent en choisissant un mode particulier (Marcel en fait partie d’ailleurs!) et être tout en manuel ne fait pas de vous un meilleur photographe pour autant.

Si vous shootez en mode manuel, vous êtes une Gigine qui ne plaisante plus et qui contrôle tous les paramètres de votre appareil photo et on vous dit bravo!

Le pictogramme est un M bien souvent :

Mode M

VI/ Le mode B (LE TEMPS VOUS APPARTIENT!)

Le mode B (ou BULB) n’est pas disponible sur tous les appareils photos mais si vous faites partie de cette catégorie alors vous avez là un mode intéressant : en effet, il reprend le mode TV (ou S) mais ici vous n’avez aucune limite de temps. Vous déclenchez votre appareil photo, sur trépied bien entendu pour éviter les flous de bougé, et vous rappuyez sur le bouton de déclenchement quand vous le souhaitez pour avoir une pose looooooongue (parfois plusieurs minutes si besoin!). Ce mode permet de réaliser du lightpainting (technique de dessin avec une source lumineuse) ou encore de faire des photos de voie lactée.

Il nécessite d’avoir l’appareil photo stabilisé sur un mur ou un trépied et d’avoir une télécommande pour le déclenchement à distance et ainsi éviter de faire bouger votre appareil photo.

Ce mode conviendra parfaitement aux Gigines qui sortent la nuit pour s’exprimer ou pour contempler les étoiles loin de la pollution lumineuse des villes.

Le pictogramme est un B :

mode B

VII/ LES AUTRES MODES

«Bah oui, à quoi ils servent les autres modes?»

En fonction des marques et des modèles d’appareil photo, il existe plusieurs autres pictogrammes. Ils reprennent principalement les mêmes fonctions vu plus haut mais d’une manière plus «automatique». Disons que vous indiquez juste à votre appareil photo ce que vous voulez shooter comme scène et le logiciel interne s’adapte à votre demande. Alors poourquoi ne pas en parler ici? Parce qu’il y en a beaucoup et qu’ils diffèrent donc en fonction des appareils photo.

Ils sont loin d’être inutiles mais si vous vous mettez à la photo, ces modes sont à proscrire car vous ne pourrez pas être maître de votre appareil photo totalement. Autant s’y mettre de suite non? Et puis le but est de comprendre les fonctions d’un mode, pas seulement de dire «je shoote du paysage, je mets donc l’icône montagne…»

EN BREF, vous l’aurez compris il est possible d’utiliser son appareil photo de bien des manières et ce, pour plusieurs circonstances, à vous de savoir ce que vous voulez faire et surtout comment vous voulez le faire.

Si vous doutez, essayez, recommencez (le numérique permet de prendre des milliers de photos, autant en profiter!) et surtout amusez-vous parce que maintenant que vous avez un appareil photo qui vous convient et une idée des modes, il est temps de sortir pour testez tout ça!

Gigine tendance mode en avant!

Giginement vôtre, Marcel.

1 commentaire sur “LE MARDI C’EST PHOTO AVEC MARCEL #2

Laisser un commentaire