LE MARDI C’EST PHOTO AVEC MARCEL #5

#5 Le côté obscur de la photo

Vous avez déjà sûrement vu ces fameuses photos ou l’on peut voir des lasers, des jets de lumières dans la nuit d’une ville ou pendant un festival… Mais alors c’est quoi?! C’est du feu? Comment ils font? Ça doit ête compliqué à faire parce qu’il faut un super appareil photo… Et bien mes Gigines, PAS DU TOUT! Marcel va vous montrer comment faire apparaitre un univers coloré, fun et illimité (sauf par votre imagination!)

Mise en lumière de la technique du Lightpainting

I/ Le matos

Tout comme une bonne recette de grand-mère, le principal ici c’est d’avoir la bonne technique. Alors pour faire simple, on va dire que n’importe quel appareil photo avec la possibilité de régler le temps de pause (reportez à l’article sur les différents modes) suffit amplement.

Si vous voulez dessiner, il faudra non pas des pinceaux mais des lampes : petites, rouges, bleues, grosses… Qu’importe, le tout c’est d’avoir une source lumineuse.

Et pour éviter d’avoir un flou de bougé, il faut un trépied (ou un bout de mur, un banc, un copain immobile…) A vos armes!

II / La technique

Le but c’est de faire en sorte que votre appareil photo prenne son temps pour faire la photo : il faut que l’obturateur reste ouvert un temps assez long (plusieurs secondes ou carrément plusieurs minutes!) pour pouvoir capter le maximum de lumière.

Il va falloir donc se trouver dans un univers assez sombre, voir dans la nuit noire totale en fonction des effets voulus. Mettez vous donc sur le mode «Manuel» (ça y est, on y vient au fameux mode!) pour contrôler le temps d’ouverture de votre appareil photo ainsi que le diaphragme.

Mode Manuel

III/ Les réglages

Installez votre boitier sur votre trépied. Passez en mode mise au point manuelle (si votre appareil le permet. Pour les reflex, ce bouton se situe sur l’objectif). Pourquoi Manuel? Parce que dans le noir ou dans un endroit sombre, il se peut que votre appareil photo n’arrive pas à faire la mise au point et vous pouvez alors vous retrouver avec une photo floue ou pire, votre appareil photo peut ne jamais se déclencher.

Du coup, faites votre mise au point sur l’endroit que vous désirez prendre en photo.

Au niveau des réglages, vous allez choisir le temps souhaité afin que votre appareil photo reste ouvert. Souvent le maximum est 30s (au delà, il faut le mode «Bulb» qui vous permet de rester aussi longtemps que voulu!). Pour vous entrainer, mettez donc 30 secondes, ça vous laissera le temps de faire vos dessins.

Pour le diaphragme, on veut une photo nette partout, ici le flou n’est pas utile donc mettez vous sur F8 ou F11.

Il reste un paramètre à prendre en compte : les ISO. Même si vous êtes dans la pénombre, pas la peine de les monter puisque vous allez prendre le temps de laisser rentrer la lumière dans votre capteur. Rappelez vous : plus les iso sont élevés, plus vous pouvez prendre de photo en basse luminosité MAIS vous allez avoir du grains et le grains, c’est pas toujours beau (sauf en argentique mais c’est une autre histoire!). Alors restez entre 100 et disons 400 ISO. A vous de tester au fur et à mesure de vos photos si vous descendez en sensibilité ou non.

IV/ La mise en pratique

Ça y est, vous êtes sur le point de prendre votre photo et de rentrer dans l’univers du LightPainting.

Armez vous de votre lampe.

Si vous êtes seule, mettez un minuteur pour vous laissez le temps de vous mettre en place; Si vous êtes équipée, alors prenez votre télécommande pour déclencher à distance.

C’est parti! Dessinez tout ce que vous voulez pendant ces 30 secondes. N’oubliez pas : essayez de ne pas vous éclairer pour éviter que l’on vous voit sur la photo (sauf si c’est voulu!).

Attendez que votre appareil photo finisse de s’ouvrir et admirez votre oeuvre!

MARCEL

photo 3

photo 2

VI / Bonus

Cette technique est aussi utile pour faire des photos de nuit de ville ou de studio pour shooter un objet.

Pour les photos de ville, faites les même réglages et jouez sur le temps de pause. Vous verrez alors la ville sous un autre angle avec ces trainées de phares que laisse les voitures en roulant.

Pour les photos de produit, installez votre objet star sur une table sombre de préférence et essayez d’avoir un fond noir et éloigné de quelque mètres.

Déclenchez votre appareil photo et venez éclairer votre produit sur différent endroit comme si vous le peignez de lumière; L’opération va sûrement vous prendre quelques essais pour avoir la lumière parfaite mais le rendu peut être magnifique pour subjuguer votre objet préféré…

Appareil sublimé

VII / En bref

Retenez les points essentiels :

– Un trépied et une lampe

– Mode Manuel

– Mettre le retardateur

– ISO 100

– F8 ou F11 en fonction de la lumière souhaitée

– de 2 secondes à plusieurs minutes en fonction de ce que vous voulez faire pour le temps de pause

Faites un tour sur internet et vous verrez des artistes incroyables passer des heures et des centaines de photos pour réaliser des oeuvres tout aussi incroyables. Et n’oubliez pas de rejoindre le côté obscur de la photo de temps en temps!

 

Laisser un commentaire