LE MARDI C’EST PHOTO AVEC MARCEL #7

L’avantage avec la photo c’est que vous pouvez en faire partout et si vous êtes une Gigine baroudeuse alors vous êtes forcément déjà allée au ski. La montagne c’est beau, c’est grand, la neige c’est froid et glissant et souvent lorsqu’on pense photo, on imagine immédiatement un grand soleil, des sourires lors d’un pic-nic et une photo de famille les uns à côté des autres sur une piste. Ci-dessous un petit exemple avec en Guest Star, Ginette & Marcel qui font cheese à la camera.

Ginette et Marcel au ski

Sauf que voilà, les derniers partis vous le diront, il n’a pas fait beau. Alors dans ces cas là, on fait quoi???

#7 Les photos de montagnes quand il fait pas beau

Le truc avec la montagne c’est que parfois il fait moche mais vous avez payé votre forfait. Alors que faire? Y aller quand même mais sans appareil photo puisque le temps n’est pas au rendez vous? Faire des photos, mais bon avec le mauvais temps ça ne sera que des photos à supprimer? Sérieusement, des photos sans soleil pour se faire charrier par les potes? Non merci…

Cette semaine je vais vous donner des pistes (!) pour exploiter au mieux ce mauvais temps et les ambiances qui peuvent s’en dégager. Petit article tout schuss pour peut-être vous inspirer.

I/ Piste verte : la préparation

Prendre son appareil photo par mauvais temps implique forcément de se préparer un minimum mais vous allez voir qu’on peut s’en sortir même si on a pas grand chose.

Tout d’abord le plus facile est d’avoir un appareil assez compact pour éviter de se trimbaler 2kg de matos sous la neige ou dans le froid. MAIS tout type d’appareil photo fera l’affaire puisque ce qui compte dans cette aventure, ça va être vous et votre œil de Gigine artiste.

Un sac à dos est forcément un plus si vous voulez être tranquille pour skier évidemment (un prochain article en parlera sûrement!) mais si vous avez un petit appareil photo, c’est encore mieux : In ze pocket!

Des petits gants en soie vous permettront de faire vos réglages sans perdre un doigt et on sait tous que les doigts c’est utile. Bon à ce stade, pas besoin de faire une plus grande liste, vous avez votre matos, n’oubliez pas votre forfait et c’est parti.

II / Piste bleue : Les repérages

Si vous connaissez votre station (et même si vous la découvrez!) vous avez du remarquer plusieurs endroits qui sortent du lot. La montagne regorge de points de vue exceptionnels, d’endroits cachés en forêt, etc. De toute façon, si le temps est plutôt nuageux voir neigeux, ce n’est pas le ski qui va vous donner le plus de plaisir. Ainsi le ski mis de côté (il vous servira uniquement comme moyen de transport!), il ne vous reste plus qu’à rendre visite à ses fameux «spots» qui vous ont plu. Et quand on parle de spot, ça peut même être  le départ d’un télésiège ou une cabane de secouriste un peu éloignée.

III / Piste rouge : Les réglages

Si le temps est très nuageux, on parle alors de jour blanc, lorsque le relief est pratiquement impossible à voir. Ce qu’il faut se dire, c’est que vous allez perdre en détails mais pas en luminosité. En effet, vous aurez de forts contrastes blancs et sombres. Il faut donc faire quelques réglages histoire de palier à cela (Photoshop et Lightroom restent deux logiciels de retouche parfaits au cas où!).

Que vous soyez en priorité vitesse, diaphragme ou tout en manuel, mettez vos ISO au plus bas si vous le pouvez et réglez votre diaphragme sur une petite ouverture (F7, F8 ou F11…). Ainsi vous parviendrez à capturer votre paysage avec une grand profondeur de champ. Évidemment si vous faites des photos de détails, ouvrez votre diaphragme pour jouer avec le flou. Question vitesse, vu la lumière ambiante, n’hésitez pas à monter à 1/1000 de seconde en fonction de votre diaphragme. Faites des essais de toute façon hein, comme d’habitude.

Vous pouvez aussi régler une chose : la balance des blancs. En fonction de votre appareil et de vos ambitions créatives, vous pouvez régler sur le logo «nuageux», cela redonnera une teinte orangée légère et vous relèvera l’ambiance blanchâtre générale.

IV / Piste noire : en action

Allez, maintenant c’est à vous de jouer. Il ne faut pas chercher la photo traditionnelle de la montagne ensoleillée. Il faut chercher à créer une atmosphère différente de celle déjà vu mille fois par tous et toutes. Essayer des cadrages originaux.

Après tout, on peut prendre la même chose sous tous les angles possibles, alors pourquoi pas vous?

télécabine Courchevel

télécabine Courchevel

Même en paysage, il est possible de jouer avec le ciel et les textures des montagnes.

Ciel montagne

Ours Courchevel

En général, tout étant très blanc partout entre ciel et neige, il est amusant d’isoler des sujets justement en jouant avec le vide provoqué par cette couleur.

Si vous avez des amis, il est possible de les prendre de manière originale en jouant avec des reflets.

photo 6 photo 5

Essayez surtout de raconter un ressenti à travers vos photos (comme souvent d’ailleurs!) ou une histoire. Le noir et blanc vous permet justement d’adoucir ou de durcir votre récit en montagne pendant un mauvais temps, profitez-en et vous verrez que vous obtiendrez une atmosphère très particulière.

Panthère Courchevel

Toit glacé

 

V / Pour finir

Il est évident que cela demande une certaine pratique. En effet, conjuguer photo et ski peut être assez difficile si vous n’êtes pas adepte des deux. Cependant il est toujours plus intéressant et agréable de rapporter des photos quelles qu’elles soient après quelques jours en montagnes, même si le temps ne se prêtait pas forcément à des photos irradiées de soleil.

Il n’empêche que ça fait partie du jeu et en tant que nouvelle Gigine photographe, il est important d’être polyvalente en terme de lieux ou de temps.

Les photos présentées ici sont issues d’un week-end détente entre amis à la station Courchevel mais vous voyez qu’on peut parfaitement lier mauvais temps, amis qui débutent ou experts en carving et photos originales voir même artistiques si votre inspiration n’est pas gelée.

Prenez le temps de faire du chasse neige histoire de ne rien rater de la beauté (couverte ou non!) que peut vous proposer la montagne.

Laisser un commentaire